Contes musicaux, chansons, livres, articles, spectacles et accompagnements artistiques proposés par Patrick Fischmann

                        

« Il y a en moi un loup intrépide qui déniche les perles rares, un voyageur qui plonge dans les abîmes et les galaxies.

Il use de la chair vive des mots et du parfum des images pour me parler des mondes dont je ne me souviens plus et dont je ne connais pas la langue.

Son rire déchire les fables de l’histoire officielle, il se fraye un chemin dans les ondoiements d’une source aimante qui sourit quand j’ôte la poussière de mes yeux. Ainsi, plongé dans le Grand Mystère, mon loup me poste des contes pour m’y infuser et m’y préparer à dire et transmettre.

Que ceux-ci me traversent et me chevauchent, qu’ils recueillent en moi juste ce qui est utile pour éclairer et célébrer la vie. Que mes cheveux soient de l’herbe, que mon ventre soit colline et mes bras rivières.

Je suis assis sur un caillou au milieu des planètes, je joue de la flûte, un arbre de vie sort de ma tête, et c’est cela conter. » 

 

Passeurs de mondes – Patrick Fischmann

Encres 2 et 3 de Michel Mille

Biographie

Un barde sensible à l’unité entre les images, les mots, le rythme et la mélodie.

Fondateur de la Cie des Muses Do Ré et du Théâtre du Vivant, auteur compositeur interprète multi-instrumentiste, Patrick Fischmann compose des chansons et des contes musicaux et s’harmonise avec des musiciens talentueux.

Conteur, écrivain et poète, il développe son univers, réveille, rassemble des contes du monde entier avec joie et sensibilité. Sa volonté de transmettre la poésie des mots à travers l’oralité et la magie du langage à travers l’écrit, participe à rendre sa parole riche et généreuse. Chanteur, musicien, sensible à la mélodie de chaque sagesse, il est un passeur d’images qui prend soin du monde. Il a enregistré seize albums, a publié quatorze recueils dans la prestigieuse collection des Contes des Sages au Seuil et est édité chez Rue du Monde et Didier Jeunesse pour les enfants.

En 2016 on a pu l’entendre régulièrement en direct au micro de France Inter au côté de Noëlle Breham dans l’émission La nuit est à vous.

Profession de foi

Compagnons du Théâtre du Vivant depuis 1999

Nous sommes des compagnons troubadours, planteurs de rêves et saltimbanques du vivant.

Nous puisons notre inspiration près des sources, là où l’homme n’est séparé ni de l’arbre ni de l’étoile.

Nous croyons encore que la nature nous fait des confidences et que les artistes sont là pour nourrir et renforcer ce lien.

Nous appelons la poésie à la rescousse pour remodeler nos paysages.

Alors pour vivifier cette part belle et sauvage, nous nous tournons vers les racines : nous rameutons les contes, les folles sagesses et les flûtiaux, nous nous mettons en marche, portant nos harpes et nos marottes en bandoulière.

Nous prêtons nos corps aux bêtes, aux grands arbres et au vent, à ceux qui sont sans voix.

Si nous chantons la vie et si nos larmes apaisent, c’est parce que nous sommes sûrs d’être encore la nature et que ce chant nous dit de prendre soin du monde.

La Nature des Contes

Aujourd’hui, la nature humaine comme la Nature subissent le chaos dénaturé. En retrouvant les voies de l’imaginaire nous œuvrons à la guérison de l’humain et de toute sa parenté : animale, rocailleuse et boisée, de l’air, de l’eau et de tout ce qui jaillit. Cette racontée, cette mise en bouche symbolique de notre intimité avec le monde rameute une sainte sauvagerie. Pas la barbarie en col blanc qui inonde la planète de conflits, d’armes et de produits, mais celle du volubilis, de la panthère, de la clairière, de la cascade, celle qui ravive notre communion dansante avec la symphonie de la vie.

 

En nous affirmant comme des êtres naturés et ensourcés, nous sabotons ce qui fait ployer l’humain et nous sautons dans un autre monde à pieds joints.

 

Cette page est dédiée à l’imaginaire, à la poésie, au langage et aux métaphores des contes. Elle alimente le courant de renouveau du sentiment d’appartenance à la Nature et convoque la créativité pour récuser le concept erroné d’environnement qui empoisonne notre pensée et aggrave notre impact désastreux sur la Nature.

Mythologies Hors Série n°10 : La Nature, Racine de notre récit

 

Une légende amérindienne du Canada : Toute vie est dans un cercle

Le panier de l'Artiste

Ciné-conté

Livres

Galerie Photos