Livres

Écrivain, poète et conteur, Patrick Fischmann a écrit deux romans, des recueils de poèmes et chansons, des essais sur la mythologie et des anthologies du légendaire où il réveille et rassemble avec ferveur des contes et des mythes du monde entier.

Traduit en anglais, en italien, chinois et mongol, il a également publié seul ou en collaboration quatorze recueils de la prestigieuse collection des
Contes des sages au Seuil.

Il a enregistré une quinzaine de titres et publié des albums pour enfants, notamment chez Rue du Monde et Didier Jeunesse.
Dans la collection Contes des sages En librairie

 

Photos des 14 titres

ÉCHOS DE LA PRESSE
« Des florilèges de contes savoureux. Un livre envoûtant. » Le 3 ème Millénaire

« De formidables recueils de contes pour la Terre-Mère. » Thierry Chareyre sur France Bleu

« Des hymnes à la nature, pour nous réconcilier avec elle ! » La voix du Nord

« Avec ces contes, cette langue qui vous porte et peut partout pérégriner dans le monde, il y a là, dans ce travail qui vous a tenu des années durant, une chose tout à fait unique. » Sophie Nauleau sur France Culture

« Une écriture chantante et peaufinée » ORBS

« Patrick Fischmann aime les mots, les musiques et les mystères de la nature. » Pèlerin Magazine

« Sans avoir l’air d’y toucher, en leur conférant une belle tonalité littéraire, Patrick Fischmann collecte patiemment un trésor de sagesse populaire et universelle. » ULTREIA

« Autant de sages dont les péripéties sont servies par un verbe choisi et un phrasé élégant. Car l’auteur a su habilement habiller la sagesse juive. Incontestablement Patrick Fischmann a le talent du conteur. Et signe ici un bijou de littérature. » Agnès Lichten, Le Jérusalem post

« Une plongée en poésie, un travail d’écriture soignée. » Sabrina Verdade, Le Berry Républicain

« Un monde étrange et fantastique où nous retrouvons toujours l’essentiel : l’âme humaine. » Nouvelles Clés

« Un livre qu’on mange des yeux et qu’on dévore en quelques heures. » Sylvie Bensaïd, Tribune Juive

« Un régal à picorer en savourant du thé » Cosmopolitan

« Un petit livre toilé qui inspire le voyage, des histoires réveillées pour transmettre le rêve, un autre rapport au ciel, à la terre, qui nous resitue dans l’existence terrestre. Un cadeau idéal pour tous ceux qui aiment les histoires du monde et les beaux objets littéraires. » Emmanuel Kherad, La librairie francophone sur France Inter

« Ces contes, pour certains millénaires, nous parlent de thématiques universelles, mais qui touchent toutes à l’intime ». Aurélie Godefroy, Le Monde des Religions

 

RECUEILS POUR ENFANTS
Cœur des forêts a parlé, Rue du Monde
« Un homme a taillé un morceau de bois, et lorsque le vent a soufflé, un enfant est né, son nom est Cœur-des- forêts. Ce garçon est la voix de la nature ; ours, caribou, chouette le reconnaissent aussitôt. Mais les humains de la grande ville qui dévore la forêt vont-ils savoir écouter sa parole si vitale ? »
En librairie

Les deux vieux et l’Arbre de Vie Didier Jeunesse
« C’est une histoire merveilleuse que nous content Patrick Fischmann, et Martine Bourre. Une belle histoire sur le temps qui passe et sur l’amour indéfectible d’un vieux couple solitaire… sur la vie aussi avec cette graine qui va venir briser la routine du quotidien et qui va devenir la chose la plus importante de leur quotidien, les poussant toujours plus loin, toujours plus haut dans le renoncement aux choses et à la routine, l’essentiel étant le petit qui pousse et va bientôt jusqu’au ciel. C’est un album lumineux dans lequel on se sent bien. Les illustrations douces et chaudes nous emportent sur la magie des mots et nous font passer un excellent moment de plaisir. Une belle histoire dont vous sortirez le sourire aux lèvres et le cœur chaviré et ravi. » Les sandales d’Empédocle

« Un album très doux, très poétique. Un très beau texte aux belles sonorités, à lire à voix haute, une écriture délicate. » La mare aux mots

« Un album poétique et doux. » Les chronique de Madoka

« Un joli conte sur la vie et la mort. » Ouest France

« A la disparition d’un proche, il est souvent délicat et difficile d’expliquer ce qu’est la mort à un enfant. Les auteurs y réussissent en donnant à ce triste évènement une image belle et douce, propre à atténuer le chagrin. » La page des libraires

 En librairie

 

ROMANS
Les treize jours de l’aube En commande sur le site (lien)
« Voilà un livre littéralement extraordinaire, et, outre son auteur, il faut louer et remercier l’éditeur qui en a pris le risque. L’idée de base, déjà originale, est servie par une écriture puissante, aux images fortes. Les personnages, même s’ils sont archétypaux, ont une personnalité affirmée et on a plaisir à suivre leur évolution au fil des jours même les personnages secondaires. On pourrait certes dire que c’est une utopie, ou une allégorie poétique, c’est clairement un roman « à thèse », et certains lecteurs le rejetteront d’emblée, mais ceux qui consentiront à se laisser emporter jusqu’au rivage du bout du monde où il se clôt ne pourront pas regretter cet étonnant voyage. » Mureliane, les chroniques de l’imaginaire

Le présent du monde En commande sur le site (lien)
« En 2007, Patrick Fischmann, auteur principalement de chansons et de contes, publia au Cavalier Vert un intéressant roman fantastique, « Les treize jours de l’aube », où il donnait la mesure de son talent de conteur et de poète. Le voilà qui revient avec un nouveau roman « Le Présent du Monde », un texte sous forme de message d’espoir et d’optimisme, où il met en scène cinq personnages, dotés de pouvoirs étranges, fuyant un pays livré à la violence et au totalitarisme. Pour construire un monde meilleur ? Le pourront t’ils ? Peut-être avec certaines forces venues, comme on dit, d’ailleurs… Sur une trame simple, voire simplissime, l’auteur a bâti un récit alerte et tout simplement beau, en tous points passionnant. » Christian Robin – Le courrier français – Bibliothèque de l’évasion

MYTHOLOGIE
Mythologie de la Sologne En commande sur le site (lien)
Les grandes images populaires de Sologne forment une constellation de souvenirs mythiques. Les dieux arborescents rencontrent les divinités de l’eau, les rites lunaires et solaires se croisent, de vieilles idoles continuent d’exister dans la clandestinité au sein même des nouvelles formes. Les sources grecques, romaines, celtes et chrétiennes s’entrecroisent et se répondent à l’évocation de ces grandes images. La course des astres, les déchaînements de la nature, les mystères de l’amour, de la vie, de la mort sont les arrière-plans des grands mythes. La Sologne connaît ses Déesses Mères, Vierges Noires, sourciers, Saints, animaux mythiques, Dieux et mystères. En s’imprégnant du fond légendaire, l’auteur nous propose d’y découvrir une véritable mythologie solognote, riche et singulière, disponible aux Modernes que nous sommes. Si les Chasses marées, Tire-Bras, Dames Blanches et Femmes sans têtes évoquent un passé folklorique avec son lot de superstitions, ne nous trompons pas : ces images fabuleuses nous parlent aussi de nous-mêmes. De la Malnoue à la Belle Fontaine, un itinéraire s’offre au pèlerin de l’imaginaire, une métamorphose. Une interprétation dans les ondoiements de l’eau et de la lune, une œuvre riche et argumentée qui devrait surprendre et captiver ses lecteurs.

Contes et légendes du chant, de la musique et de la danse Epuisé, en bibliothèque
Cette « Symphonie des Contes » célèbre ce que l’imaginaire pressent au contact de la Beauté. Elle est louange à la nature, mère de toute musique, vague portant l’écume d’un mystère. C’est aussi une vibrante invitation à ce que nous empruntions les sentiers oubliés de la danse et du rêve, à s’adonner sans mesure au pipeau et à poétiser sa parole et son chant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *